Succession d'éléments au Féminin

Artiste
Raphaële Anfré
Succession d'éléments au Féminin (2019) Gouache Extra-Fine sur papier
  • Dimensions : 46 x 61 x 0,2 cm
  • Encadrement : Non
  • Garantie :
    Certificat d'authenticité délivré par l'artiste
Mots clés :
Vendue et livrée par
Raphaële Anfré
300,00 €
Livraison : Une à deux semaines Remise en main propre : Paris - FRANCE
Infos complémentaires
Epoque Contemporaine (1945-aujourd'hui)

Cette oeuvre fait partie d'une série de peinture intitulée "Succession d'éléments au Féminin".

Elle représente six éléments du corps féminin. La nuque, les clavicules, la gorge, les cuisses, le cou et la poitrine.

L'idée est qu'une féminité se compose, se décompose, se transforme, s'échange et s'inverse. En bref, qu'une féminité se construit.

Oeuvre originale Peinture Gouache Extra-Fine Support 100% Pur Coton - Grain Torchon 300g/m2 - Moulin à Papier d'Arches.

Vendue avec certificat d'authenticité gaufré et signé par l'artiste

Biographie artiste

Raphaële Anfré est styliste et modéliste, et une grande passionnée d’art et d’artisanat. Elle a toujours dessiné, aussi loin qu’elle s’en souvienne. Après des études à l’École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, elle intègre une Maison de prêt-à-porter féminin à Paris. Elle sera alors responsable de la création, du développement et de la production des collections. En 2016, elle quitte ses fonctions et décide de se consacrer pleinement au dessin. Elle s’impose alors une nouvelle manière de dessiner. Elle, qui jusqu’à présent, usait des techniques apprises à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et à l'École de la Chambre Syndicale de la Couture Parisienne, décide de ne plus utiliser ni crayon ni gomme. Elle supprime alors la notion d’erreur en dessin, et fait le choix d’appliquer directement la couleur. En 2018, elle lance sa propre marque de vêtements, qu’elle nomme “Ë.L.E” d’après les trois dernières lettres de son prénom. C’est également un clin d’oeil à “ELLE”, la Féminité qui ne cesse de l’inspirer. Elle crée un prêt-à-porter féminin haut de gamme avec une collection de pièces uniques qu’elle peint à la main. 

Les œuvres de Raphaële Anfré sont colorées, pleines de courbes, de sensualité, et d’une touche d’humour, elle qui aime jouer avec mots. Raphaële parle souvent de son art comme de l’illustration d’un “Erotisme Pudique”. Ses peintures s’inspirent directement de la figure féminine et sont un hommage à toutes les formes de Féminités. 

« Mon univers artistique est un prolongement de mon univers de créatrice de mode. Je m’inspire du corps de la Femme. De ses courbes, ses lignes, ses creux. Dans la « vraie vie » je l’habille, dans mes peintures je le déshabille » 

Inspirations 

« Mon art illustre ma recherche de la Féminité. Je suis inspirée par ma propre histoire. L’histoire d’une enfant devenue fille, puis femme et qui cherche sa Féminité. Je m’inspire du corps féminin, de mon corps, mais aussi de celui d’autres femmes. J’observe et je retranscris. Souvent en « gros plan », pour mieux voir. Et je simplifie. Presque jusqu’à l’exagération en rendant le tout minimaliste, abstrait. Pour nous perdre, nous faire réfléchir, nous pousser à mieux regarder. Et tout en déshabillant ces corps de femmes, je les habille de couleurs et de matières. Mon art est une recherche de la Féminité. De la Féminité souvent trop peu dévoilée. » 

Influences 

« Je suis influencée par tout tous les jours. Mais certains mouvements artistiques me fascinent plus que d’autres. J’aime le surréalisme parce qu’il laisse la place à l’inconscient. J’aime le fauvisme parce que j’y retrouve tous les aplats de couleurs vives et le côté instinctif. J’adore le dadaïsme pour le refus du politiquement correct. Le Bauhaus pour ses lignes et ses courbes. Le Pop Art pour toutes ses couleurs et ses messages sociétaux. L’expressionnisme pour ses côtés provocateurs. Et les arts africains pour leur richesse de formes, de couleurs, de matières et leurs messages. » 

Techniques 

« J’utilise différentes techniques. Je suis extrêmement attirée par les couleurs très vives et donc j’ai naturellement tendance à me tourner vers la peinture acrylique. J’aime pouvoir jouer avec les finitions. Obtenir un fini velouté qui rappelle la douceur de la peau, ou satiné pour le côté brillant et lumineux des carnations. Il y a quelque chose de charnel dans la peinture, quelque chose d’extrêmement sensuel. En fonction du dessin que je veux faire, du sentiment que j’ai envie de passer je vais me diriger vers différentes techniques. L’acrylique, la gouache, le pastel gras sont idéals quand je veux des choses affirmées. À contrario, lorsque je souhaite que ce soit un peu plus subliminal je me tourne vers l’aquarelle et les encres. Mais je reviens toujours à ce qui me plait le plus, la couleur. J’adore faire mes propres couleurs. Il y a quelque chose de très organique dans ma façon de gérer la couleur. Je ne réfléchis pas en amont. Je regarde le dessin et une teinte m’apparaît. Je la crée, je l’applique, puis une seconde teinte me vient à l’esprit, et ainsi de suite. Ce qui est très plaisant dans cette manière de travailler, c’est que j’ai moi aussi droit à l’effet de surprise. Une fois la peinture terminée, je prends du recul et je découvre l’œuvre pour la première fois. » 

Message 

« Le message que je souhaite faire passer à travers mon art c’est qu’il n’y a pas qu’une sorte de Féminité, mais différentes formes de Féminité et que la Féminité est un ensemble de plein d’éléments. C’est pour cela que je décompose souvent mes dessins. Je dessine des éléments de la Féminité, je les assemble, et en créant différentes variantes j’illustre le faite qu’il existe tout un tas de Féminités, de sexualités. Qu’on n’est pas cantonnée en tant que femme à devoir ressembler à un modèle précis, dicté. Je cherche aussi à peindre l’intimité des femmes. A montrer leurs désirs, leurs fantasmes, mais aussi leurs craintes, et leurs doutes. Je le fais de façon abstraite. L’abstraction agit comme un guide. Elle dirige le spectateur, mais lui laisse la liberté de se faire sa propre image, sa propre compréhension, sa propre définition. » 

Expositions passées 

  • Collaboration Ambassadrice de marque – Pébéo – 2016 
  • Exposition solo - Showroom marque Thomas Baronne Fashion Week Paris – Paris – 2017 
  • Exposition – Concept Store BELLES AMIES – Paris – mars 2019 • Exposition collective – Galerie 1809 – Marseille – mars 2019
  • Exposition - BetterShared– Londres – mars 2019
  • Exposition collective – Bloom Galerie – Paris – avril 2019 
  • Exposition collective de peintures sur céramique – 1230°C Exhibition – Paris – mai 2019 
  • Exposition collective – Bloom Galerie – Paris – juin 2019 
  • Exposition BHV Paris – 2018 
  • Collaboration – Les Histoires Courtes - 2018 
  • Exposition collective de peintures sur céramique – 1230°C Exhibition – Paris – 2018 
  • Collaboration et Exposition en ligne – Noun – Paris - 2018 
  • Exposition en ligne - Fount Art – Londres - 2018 
  • Exposition en ligne - BetterShared– Londres - 2018 
  • Exposition collective – Galerie 1809 – Marseille – 2018 
  • Exposition collective – Bloom Galerie – Paris – 2019

À venir ... 

  • Exposition collective– EION– Paris – septembre 2019 
  • Exposition collective de peintures sur céramique – 1230°C Exhibition – Paris – octobre 2019 
Poser une question ou un commentaire
En cours de chargement...